Street art : exposition L’ESSENTIEL 

Twitter-1.jpg

L’exposition L’ESSENTIEL, soutenue par Poste Habitat, a réuni cette rentrée 43 artistes urbains et contemporains dans
2 000 m² d'un ancien centre de tri postal du 10ème arrondissement de Paris. 

L’immeuble emblématique de La Poste de Magenta Paris 10ème, construit en 1965 par l’architecte Jean-Baptiste Mathon et qui a abrité cette exposition, fera prochainement l’objet de travaux qui donneront lieu à la construction de 35 logements sociaux qui intégreront le patrimoine de Toit et Joie – Poste Habitat (acquisition en vente en état futur d'achèvement auprès de Poste Immo), mais aussi à un espace de coworking, un bureau de Poste et une plateforme de logistique urbaine et du stationnement.

LINK-2.jpg
3.jpg

Ce lieu en transition présentait une belle opportunité d’action culturelle avant le lancement de l'ambitieux projet de requalification. Poste Immo a ainsi sollicité l’association Art Azoï pour la mise en œuvre d’une résidence d’artistes et d’un projet artistique d’envergure. 

 

Les trois commissaires d'exposition, Elise Herszkowicz directrice d’Art Azoï et curatrice, Cristobal Diaz réalisateur et directeur artistique, et Lek artiste plasticien et architecte, ont ensuite imaginé l’exposition L’ESSENTIEL et ont convié 43 artistes de renom de l’art urbain et contemporain, à réaliser des œuvres in situ dans cet édifice.

Il a offert aux artistes des espaces atypiques aux volumes hors normes, aux grandes hauteurs sous plafond et bénéficiant d’une luminosité exceptionnelle : des conditions uniques réunies pour que les artistes expriment leur créativité et subliment leur art. 

 

Ce lieu est donc devenu temporairement le théâtre d’une création urbaine et contemporaine audacieuse, incarnant une expérience nouvelle proposée aux artistes et au public.

4.jpg